Guy Chambers raconte comment il a composé Millennium

Sebastien
Artistes
Affichages : 788

Guy Chambers raconte comment il a composé Millennium

Dans une nouvelle interview, Guy Chambers raconte comment est né le titre Millennium en 1998. Millennium fut leur 1er titre à se classer N°1 des ventes de singles au Royaume-Uni.

Ayant vendu plus d’albums au Royaume-Uni que n’importe quel autre artiste solo britannique, la décision de Robbie Williams en 1995 de quitter le groupe de musiciens Take That pour y aller seul doit être considérée comme l’un des choix les plus judicieux jamais faits. Combinant son charisme à des mélodies entraînantes, ses premiers albums Life Thru A Lens, I've Been Expecting You, et Sing When You're Winning reflétaient parfaitement sa personnalité extravertie et sa sentimentalité brute. Ce sont également des exemples de la pop music à son meilleur niveau, mis en valeur par le partenariat créatif de Robbie Williams avec le compositeur, musicien et producteur Guy Chambers.

C’est peut-être surprenant que le premier single n ° 1 du couple vienne du deuxième album de Robbie. Millennium, avec un sample captivant de James Bond, tiré de You Only Live Twice, a réussi à faire ce qu'Old Before I Die, Let Me Entertain You et même Angels avaient échoué : être N°1 des ventes.

Quelques faits :

  • Sortie: 7 septembre 1998
  • Artiste: Robbie Williams
  • Label: Chrysalis
  • Compositeurs: Robbie Williams, Guy Chambers, Leslie Bricusse, John Barry
  • Producteurs: Guy Chambers, Steve Power
  • Classement dans le Top Singles au Royaume-Uni : 1
  • Classement américain : 72

Guy Chambers nous explique comment ils ont créé la chanson : 

«Nous étions dans un studio appelé Blah Street dans le Hampshire. C'était au milieu de la campagne et un de mes amis, Nick Hannan, le dirigeait. Rob et moi avions l'habitude de faire ces voyages d'écriture ensemble, durant lesquels nous réservions un studio pour quelques jours. Nous y sommes restés, et nous avons écrit. Les gens venaient et traînaient et c'était agréable, vraiment détendu.

Rob a eu l'idée de faire quelque chose basé sur James Bond et j'ai eu l'idée d'écrire une chanson intitulée Millennium, principalement par intérêt personnel. À l’époque, on parlait beaucoup du millénaire, c’est un peu comme le mot «Brexit» à présent… à la différence près que je ne pense pas écrire une chanson intitulée Brexit. Je pensais juste que c'était un mot intéressant. Je voulais obtenir une intro emblématique, et You Only Live Twice l'est sans aucun doute. Il vous attrape tout de suite. Dès que nous l'avons samplé, j'ai su que c'était le cas. Je savais que ça allait être génial.

Je pense que je mets une ligne de basse dessus par la suite. Nous avions juste la basse et la batterie et je savais que ça sonnait bien. En faisant cela, vous pouvez alors extraire le sample. Le vers ressemble donc tout à coup à un couplet, car c’est juste la basse et la batterie. Ensuite, Rob a chanté et cela est devenu la chanson, qu'il a tout de suite écrite.

Les mots sortaient de sa bouche et ensuite il fallait les affiner, les écrire et les regarder pour voir s'ils avaient tous un sens. Je pense que j'ai eu l'idée du chant du football au milieu des huit médiums, puis Robbie a proposé la phrase suivante: «Come and have a go if you think you’re hard enough." La mélodie est très douce, c'est une très belle mélodie, mais je lui ai dit: "Viens avec un hymne de foot", et il a immédiatement pensé à celui-là.

Je ne me souviens vraiment pas qui a écrit le refrain, mais la chose évidente était de remettre le sample, donc ça sonne bien et," Oh, voici le refrain! "Je suis très discret à propos des chœurs, j'aime bien qu'ils aient des lumières vives tout autour d'eux et j'aime bien les rendre vraiment évidents. C’est pourquoi le sample est là. Ensuite, Rob chantait les mots et je lui ai dit: "Millennium", et il se disait: "Ouais, mettons ça ici." C’était plutôt évident et un peu effronté pour être honnête. Je ne sais pas si la chanson signifie vraiment quoi que ce soit, mais ce n'est pas grave. Les paroles sont drôles. Très souvent, quand Rob écrit des paroles, il essaie juste de me faire rire. La première démo a été faite en un jour et ensuite nous avons réenregistré le sample, car je pense qu'il était dans la mauvaise clé, ou bien parce que nous ne parvenions pas à obtenir les droits pour l'original. La bonne chose à propos du ré-enregistrement, c’est que vous en êtes alors le propriétaire et que vous pouvez l’utiliser en live et il n’ya pas de problème. Ensuite, nous l'avons raffiné. Nous y avons mis de la vraie batterie, des beats, de la guitare et des instruments indiens. Tout le processus de mise au point de la démo a pris des semaines pour arriver au point de devenir un disque.

C'était notre premier N°1 en UK, ce qui était très gratifiant. C'était également un single en Amérique. En fait, cela s’est très bien passé là-bas. Nous l’avons interprétée lors du show de David Letterman et aux MTV Awards. Cela aurait pu être une rampe de lancement pour lui là-bas, mais pour diverses raisons, il ne voulait pas percer en Amérique. Je pense que c’est une chanson importante dans son catalogue et c’est celle où, dès que les gens entendent l’intro, ils mettent les mains en l'air et commencent à saluer. C’est incroyable parce que c’est une déclaration si audacieuse.

Quelques mois après sa sortie et son succès, nous avons rencontré John Barry, qui a écrit cette incroyable ligne de cordes, en coulisse lors d'un bal de promo.

Nous voulions le rencontrer, mais il était incroyablement hostile. J'ai eu l’impression qu’il pensait que nous avions assassiné son morceau de musique. C'était un peu gênant pour le moins, mais je suis toujours un grand fan de John Barry.

Rob ne considère pas cette chanson comme l’une de nos meilleures. Il n’aime pas la chanter. Il pense que c’est une de nos faces B plutôt qu’une face A. Je pense que c’est une bonne face A. Mais ça va, nous pouvons accepter d’être en désaccord. Nous ne sommes pas d’accord sur tout, nous ne l’avons jamais été.»
Interview : Duncan Haskell

Le nouvel album de Chambers, Go Gentle Into The Light, contenant les versions pour piano de plusieurs de ses morceaux favoris est maintenant disponible. Pour toutes les dernières informations, visitez guychambers.com

Commentaires sur Guy Chambers raconte comment il a composé Millennium

dianerw
dianerw Il m'a fallu 21 ans pour voir que Millennium a 2 "n". il y a 4 mois
loader
loader
Attachment
Merci de vous identifier pour commenter

Mon compte

Dernières Vidéos

Dernières Photos