Le Mag

Tout savoir sur Robbie

2000-2001

En Février 2000, commence alors une guerre médiatique entre Robbie et les frères Gallagher du groupe Oasis. Aujourd’hui encore, la guerre fait toujours rage. Tout commence avec une phrase de Noel Gallagher où il traite Robbie de « gros chanteur des Take That ». Il déclare par ailleurs qu’il n’a jamais été ami avec Robbie. Liam Gallagher quant à lui, affirme qu’avec Robbie, c’était juste des « bonjours polis » et rien de plus. Comportement étrange quand on sait que les frères Ghallagher et Robbie jouaient au football ensemble en 1995 après sa rupture avec le groupe Take That. Depuis, les choses ne sont jamais arrangées, sans doute parce que Liam Gallagher s’est fiancé à Nicole Appleton… un ex de Robbie ! La jeune femme, chanteuse du groupe All Saints, avait tout de même eu une relation de plus d’un an avec Robbie, dont elle était tombée enceinte. Mais elle avait fini par avorter, sous la pression de son manager. Plus tard, en 2003, Robbie publiera le single Sexed Up, qui évoque cette triste histoire d’amour…

Au printemps 2000, Robbie signe un contrat avec la firme américaine, Pepsi pour une nouvelle campagne publicitaire. Il enregistre à l’occasion un titre, United. L’argent gagné avec ce contrat est reversé en partie à l’association caritative Comic Relief. Au même moment, Robbie lance son nouveau site officiel. Celui-ci remplace le fan-club officiel qui existait jusqu’alors. Côté relation amoureuse, Robbie est surpris en compagnie de Geri Halliwell à Saint Tropez durant ce même été. On ne saura jamais si leur relation était amicale ou amoureuse, mais beaucoup laissaient sous-entendre qu’il s’agissait d’un coup de pub.

Vient alors son nouveau single, Rock DJ. A vrai dire, je n’ai pas trop aimé au début. Sûrement parce que j’avais encore trop en tête le son magique de l’excellent Millennium. Rock DJ ne me séduit pas. Mais je ne m’arrête pas face à une première petite déception. Déception vite effacée lorsque je découvre le très provoquant clip de la chanson ! Robbie y arrache les membres de son corps, avant de les jeter à des jeunes filles en manque de chaire fraîche, et candidates à une petite séance de cannibalisme. Du cannibalisme dans un clip pop rock ! Il fallait oser ! Le clip fait parler de lui, et là on comprend que Robbie Williams n’est pas du genre à rester clean. C’est là que sort son troisième album solo, Sing When You’re Winning. L’un des faits marquants de l’album : le duo avec la charmante Kylie Minogue. Le prince et la princesse de la pop réunis pour un titre coquin et malicieux, Kids. Autre surprise sur cet album : le flamboyant Supreme. L’astuce est plutôt bien trouvée, car la chanson contient un sample du célèbre tube de Gloria Gaynor, I Will Survive. Choix plutôt judicieux, puisque deux ans auparavant, la France remportait la coupe du Monde de Football, avec pour hymne de victoire, la chanson de Gloria Gaynor. Et comme Robbie ne fait jamais les choses à moitié, il aura décidé d’offrir aux fans français une version de Supreme chantée en Français. Le titre sorti en single en décembre 2000 en France, fera un carton dans l’hexagone et deviendra l’un des titres les plus diffusés à la radio en 2001 ! C’est à cette époque, en décembre 2000, que j’eu le privilège d’assister à un concert privé de Robbie à Paris. Se retrouver à quelques mètres du chanteur qui m’intrigue tellement… J’avais du mal à y croire. Il était là, moulé dans son petit pull bleu turquoise… Il assurait, nous faisait rire, et dégageait un charisme extraordinaire. Je ressors du showcase, l’air complètement sonné. Vous savez, ce genre de sensation, que l’on a quand on vient de réussir un examen. L’euphorie. Oui, c’était bien lui ! Je deviens fan. Je sais qu’à partir de ce moment, il me faut plus de disques : me procurer les singles, tous ses albums, et ne plus rien rater au sujet de mon idole.

Le 10 avril 2001, Robbie organise une vente aux enchères à Londres pour y vendre de nombreux objets se rapportant à sa carrière : une guitare, des costumes, son lit… L’argent récolté est reversé une fois de plus à son association Comic Relief.

En juin de la même année, Robbie offre à ses fans, un titre inédit, Eternity. En fait, c’est une coutume chez lui : achever l’exploitation commerciale d’un album par un double single, appelé également « A - A Single Side ». Pour l’album I’ve Been Expecting You, Robbie avait sorti le double single She’s The One / It’s Only Us. Le clip d’It’s Only Us était d’ailleurs une petite merveille. Un clip ambiance très high-tech pour promouvoir la sortie du jeu vidéo Fifa 2000 sur Dreamcast, la console à la mode à l’époque. Cette fois-ci, pour son album Sing When You’re Winning, Robbie a selectionné le binôme Eternity / The Road To Mandalay pour un nouveau double single. Mais les choses ne se sont pas passées comme prévu ! La chanson Eternity était d’une si bonne qualité, qu’elle a volé la vedette à The Road To Mandalay. Du coup, Rob décide de faire les choses en grand : il part dans le sud de la France, près de Marseille, pour tourner un clip exceptionnel d’une vingtaine de minutes, réunissant les deux chansons dans une sorte de court métrage. Une histoire de gangsters mêlée à une histoire d’amour. Cette belle ballade au piano fait un carton au Royaume-Uni et se classe numéro un. Puis vient la tournée des stades, de l’été 2001. Tournée qui culminera le 11 août lors de son passage en Allemagne à Cologne. Au lendemain de la tournée, Robbie s’envole pour Los Angeles où il entame l’enregistrement d’un nouvel album. Mais pas n’importe quel album ! Cette fois-ci, il opte pour un album très différent : une série de reprises Swing’ ! Le chanteur s’entoure des musiciens de Frank Sinatra et s’enferme dans les studios mythiques de Capitol Records, là où officiait Sinatra. L’album aligne les reprises Swing’, à l’exception d’un titre, I Will Talk And Hollywood Will Listen, titre écrit par son compositeur de l’époque, Guy Chambers. On retiendra également un duo avec l’éblouissante Nicole Kidman. Choix particulièrement judicieux, puisque l’actrice venait de connaître un succès phénoménal pour son film Moulin Rouge où elle tient le premier rôle, clui d’une chanteuse du Moulin Rouge. La chanson, Somethin’ Stupid, connaîtra un beau succès en Europe. Un mois après les terribles attentats du 11 septembre, Robbie donne un concert exceptionnel et unique dans la prestigieuse salle du Royal Albert Hall à Londres. Un concert entièrement composé de reprises Swing’ issues de cet album, Swing When You’re Winning. Ce concert est sans aucun doute le plus réussi que Robbie n’ait jamais donné ! Quelques semaines plus tard, le concert sort en DVD et il deviendra l’un des meilleurs DVD de Robbie !

Partager cette page :